1er Mai 2020 : Onze villes en France, filmées conjointement par 11 pilotes de drone professionnel

Images Aériennes des défilés interdits le 1er Mai 2020

Une opération très spéciale du Réseau HOsiHO

Résumé vidéo de l'opération Défilés interdits du 1er Mai 2020, menée par 11 télépilotes de drone membres du réseau HOsiHO, dans onze villes françaises


Le 1er mai  un dispositif exceptionnel fut mis en place dans onze grandes villes, par le réseau d'exploitants drone France, HOsiHO Drone Network, qui a ainsi pu saisir des images qui resterons historiques : celle d'un Premier Mai confiné où les cortèges étaient interdits pour cause de pandémie mondiale due au Covid-19.

Ces vidéos aériennes par drone de 11 villes, sont d'ores et déjà disponibles en stock-shots via notre banque d'images aériennes HOsiHO.com (rechercher Labor Day 2020), en voici la liste complète : 

Marseille, Nantes, Montpellier, Strasbourg, Bordeaux, Lille, Limoges, Perpignan, Caen, La Rochelle, Fort-de-France (les villes de Paris et Lyon n'ont pas pu être survolées, Paris pour manque d'autorisation préfectorale, Lyon, pour raison météorologique)

Pour les sociétés de production par drone, membres de notre groupement d'opérateurs drone professionnels, le fait que les grandes villes françaises de Métropole et de Martinique ne puissent voir défiler les cortèges habituels le matin du 1er mai 2020, avait un sens historique indéniable, et il était plus qu'évident que tous se devaient d'immortaliser l'instant en survolant les sites précis du passage des manifestants réunis par les syndicats, les années précédentes, à savoir, les points de départ et d'arrivée, ainsi que sur le parcours. 

Ainsi, chacun des 14 pilotes de drone du réseau a déposé sa demande de survol auprès de sa Préfecture, dès le 20 avril. 2 télépilotes devaient se positionner à Paris, entre République et Bastille, mais la Préfecture de Paris n'a pas répondu à leurs demandes conjointes. AIRbuzz et DcomDrone, n'avaient donc pas l'autorisation de voler par drone dans la capitale. Ce qui est bien regrettable, pour le moins, mais cela met en lumière qu'une demande de survol à une date donnée, sur un lieu donné, où que ce soit en France, peut ne pas aboutir à un accord. Mieux vaut donc toujours, prévoir un délai assez large, et une alternative, si l'évènement est d'importance.

Pour Lyon, la cause d'empêchement fut météorologique, avec des conditions orageuses et une alerte Météo-france.

Ce ne sont donc que 11 villes françaises qui ont vu des drones virvolter au-dessus des lieux et des rues quasiment désertés, traditionnellement arpentés par une foule compact chaque 1er Mai.

Dès 13 heures, les images aériennes par drones, furent téléchargées par chaque auteur-télépilote, puis récupérée en régie centrale par HOsiHO qui a eut pour tâche de coordonner l'ensemble de l'opération, de procéder au montage et à sa diffusion immédiate vers les médias qui avaient manifesté l'intérêt d'utiliser de telles images.

En effet, en plus de leur destination finale en banque d'images, un bout à bout fut mis à la disposition de la presse et des médias dès 17h30, pour diffusion immédiate le jour même et le lendemain.

Ainsi, plusieurs médias ont pu diffuser une partie des images le soir du 1er mai, comme par exemple, les JT de M6 à 19h45 et de RT TV à 19h, ainsi que les sites de France Bleu qui ont relayé les images Caen et de Bordeaux, ainnsi que de nombreux autres organes de presse.

Nos images ont aussi bénficié d'une diffusion mondiale par le biais de l'agence de presse Associated Press, qui a ainsi pu toucher ses 1500 abonnés de part le monde.

Ceci démontre que le réseau HOsiHO peut se mobiliser partout en France sur un événement national, en déployant et coordonnant des dizaines d'opérateurs drone professionels sur un évènement précis, puis mettre en ligne en quelques heures à peine, l'ensemble des rushs originaux via sa banque d'images, ou tout autre serveur tiers, et fournir dans la foulée un résumé aux médias audiovisuels, à la presse écrite, aux blogs internet, ou à toute entité ou client, ou qu'elle se trouve dans le monde.

Le tarif global d'une prestation drone de ce type s'évalue à moins de 20.000 euros hors-taxes, tout compris, hors droits d'exploitation des images (sur devis).

Voir l'ensemble des rushs 1er Mai sur HOsiHO
 

Une partie de ce fond inédit sur le Covid-19 est également disponible sur la plateforme de distribution professionnelle de l'INA (inamediapro).


Voici des captures écrans des vues de chaque ville survolées par les drones de nos onze télépilotes, le 1er mai entre 10h et 13h :

Strasbourg
Strasbourg, par Skypic


Lille



Marseille-Canebière
Marseille, par Drone-Pictures



Bordeaux

Bordeaux (sous la pluie!), par SpiritProd33



Nantes

Nantes, par FlyUp Drone



Montpellier
Montpellier, par Drone-Horizon Technologie



Rochelle

La Rochelle  (après la pluie!), par l’Atelier du ciel



Limoges

Limoges (après la pluie!), par Dragonfly productions



Caen

Caen, par Ilara Drone



Perpignan
Perpignan, par Aero7



Fort-de-France

Fort-de-France, par Madinina Flying Pixels


Le réseau HOsiHO Drone Network
 
Créé en 2017, c'est un service de mise en relation entre clients et prestataires drone fiables et talentueux, tous issus de notre banque d'images. Grâce à notre plateforme internet, HOsiHO Drone Network, il est aisé de trouver rapidement l'opérateur drone le plus proche des sites de prises de vues, par un simple clic sur la carte de France. Labélisés HOsiHO, ces opérateurs sont tous des professionnels reconnus de longue date.


La banque d'images aériennes HOsiHO.com

Créée en 2014 à Marseille, HOsiHO propose plus de 33,000 vidéos et photos aériennes sur le Monde vu d'en haut. Notre plateforme d'e-commerce, permet la recherche, le partage ainsi que l'acquisition de droits pour un téléchargement immédiat des images en haute-résolution (HD/4K+).

Découvrir toutes les images drone Covid-19 sur HOsiHO
 

L'agence HOsiHO a rassemblé, en 45 jours, plus de 4000 vidéos et photos aériennes sur le Monde confiné du fait de l'épidèmie due au coronavirus.

En voici la liste non-exhaustive et en permanente évolution :

Londres, Paris, Los Angeles, MiamiVarsovie, Bucarest, Stockholm, AthènesLille, Marseille, Bordeaux, Montpellier, Toulouse, Metz, Tourcoing, Roubaix, Valenciennes, Visby (Suède), Dunkerque, Vannes, Brest, Aix-en-Provence, Rennes, Pointe-à-Pitre, Fort-de-France, La Rochelle, Ile de Ré, Limoges, Belfort, Morlaix, Reims, Fort Lauderdale (Floride), Colmar, Blois, Lisieux, Deauville, Amiens, Douai, Lorient, Nantes, Strasbourg, Saint-Malo, Romorantin, Caen, Rouen, Bayonne, Avignon, Lyon, Coutances, Narbonne, Quimper, Landerneau, Perpignan, Arles, Beauvais, Béthune, Mont-Saint-Michel, Lens, Calais, Boulogne-sur-Mer, Arras, Ile de la Réunion, Saint-Emilion, Libourne, Carcassonne