Drone-Pictures réalise pour OXY-signalétique le film de la pose de la nouvelle enseigne du Mucem !

Un film pour cinq lettres emblématiques: Mucem ! 

Réalisé par notre exploitant drones de la région PACA, Drone-Pictures, pour la société OXY-signalétique, spécialisée dans la fabrication et la pose de produits de signalétique, l'impression numérique et la sérigraphie.

Ce tournage de haute voltige, avait pour écrin un lieu prestigieux: la Tour du Roi René au Fort Saint-Jean dans le Vieux-Port de Marseille, qui accueille le célèbre Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée conçu par l'architecte Rudy Ricciotti.

C’était la seconde fois que Drone-Pictures croisait OXY dans, à peu près, les mêmes conditions ! 

En effet, la première fois, ce fut au pied d’une autre tour, bien plus haute et bien plus moderne, celle de la CMA-CGM, lors de la pose du nouveau visuel et du nouveau slogan du groupe maritime, sur lequel nous reviendrons prochaînement.

Cette fois-ci OXY souhaitait un film retraçant cet accrochage minutieux et contraignant puisque sur un monument historique, en plein centre-ville. Un accrochage acrobatique, lettre par lettre, par un cordiste, suspendu dans les airs durant 5 heures.

L’usage d’un drone à deux opérateurs (c.a.d un télé-pilote et un cadreur) a pris ici tout son sens et a permis de capter des images au plus près de ce travail en hauteur. C’est bien là que cet aéronef excelle et permet, en cela, de réaliser des vues différentes de ce qu’il était possible de faire avant sa démocratisation.

Le monde des travaux en hauteur est devenu très accessible aux hommes d'images, ce sans prise de risques inutiles, puisque cette caméra volante permet de ramener au sol des vidéos spectaculaires avec des angles originaux, le drone pouvant facilement se mouvoir dans les airs et se placer au bon gré de la créativité des opérateurs, rompus à cet exercice de précision et d'imagination.

Drone-Pictures, pour cette production audiovisuelle, a su aussi créer et utiliser dans son montage, les images d'altitude issues du drone mais aussi celles issues d’une caméra stabilisée au sol. Un contre-point essentiel dans la narration audiovisuelle.

Et pour marquer le temps qui passe, un timelapse (intervalomètre ou film accéléré), réalisé en parallèle pendant l’intégralité des travaux, s'égrène à petite dose dans le clip de deux minutes. Une manière de changer d’angle, de rythme, et montrer en quelques secondes ce qui s’est produit en plusieurs heures!

Une durée courte pour ne pas perdre l'audience volatile des réseaux sociaux et d'internet.

Pour cette réalisation vidéo, les moyens suivants ont été mis en œuvre par l'opérateur Drone-Pictures, installé à Marseille depuis 2011:

  • Dans les airs : Le drone DJI Inspire 2 homologué en double opérateur muni d'une caméra Zenmuse X5s et des objectifs Zuiko aux focales suivantes : 12/25/45mm
  • Au sol : Un boitier vidéo/photo GH4 sur trépied pour les timelapses et un GH4 sur un stabilisateur brushless pour les vues au sol
  • En moyens humains, trois opérateurs professionnels furent nécessaires : Un cadreur pour les images au sol, un télépilote en binôme avec le réalisateur qui assurait le cadrage des images aériennes et le choix des angles et des focales.
  • Production tournée sur une journée et post-produite en deux jours, en décembre 2017

Drone-Pictures opère pour le réseau HOsiHO Drone Network dans le sud de la France, et particulièrement en Provence et sur la Côte d'Azur dans les départements suivants:

84 - Vaucluse
83 - Var
13 - Bouches-du-Rhône
06 - Alpes-Maritimes
05 - Hautes-Alpes
04 - Alpes-de-Haute-Provence